Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Senior Rôliste

Blog sur le JDR et la littérature fantastique d'un rôliste français vivant au Japon

Ombre Age: La Geste de celui qui n'avait pas de nom

Olivier Larue nous offre ici un roman de fantasy en deux parties où un royaume composé de douze duchés est frappé par un fléau sinistre: des créatures étranges sortent de l'eau, les "Noyés", et ravagent tout sur leur passage mettant sens dessus dessous l'équilibre déjà éprouvé des terres.

C'est dans cette atmosphère proche d'une apocalypse zombie qu'un "Impatient", qui dans les strates de la société correspond au niveau le plus bas, se voit confier une mission capitale par le monarque qui pourrait changer le cours de l'histoire. 

Dans le monde d'Ombre Age, la couleur des yeux définit la caste à laquelle leur propriétaire est d'ores et déjà destiné. L'Impatient, lui, a les yeux d'un noir profond et n'a pour ainsi dire de place nulle part, en gros une vie qui n'a pas de valeur et qui peut être prise sans se mettre en porte à faux avec la loi.

Un homme dont la vie est un sursis permanent mais dont les prouesses martiales lui valent d'être choisi pour cette quête au travers des terres ravagées par les Noyés. 

Ombre Age dépeint la déchéance d'une société dont les temps de stabilité sont désormais mis en charpie par le fléau des Noyés et qui, dans ses gesticulations pour survivre, en appelle à ce que sa société a défini de plus abject pour la sauver.

Une société rigide qu'on prend plaisir à connaître au fil d'une histoire qui réunit des personnages de différentes classes unis dans le même but, etl'inédit de la situation opère une mue inexorable et aux conséquences improbables de la société et de ses protagonistes.

Le religieux se radicalise, le pouvoir Inquisiteur se veut plus répressif. Les prestigieux ordre de chevalerie se parjurent et agissent dans l'ombre pour initier une révolution. La structure familiale définie par les yeux et non par le sang se fissure.. 

La noblesse aveugle et sourde complote et profite du chaos pour placer leurs pions sur un échiquier qui semble déjà condamné par le fléau dont le danger invisible ne semble pas avoir atteint les portes de leur réalité. Des trahisons, souvent violentes commencent à agiter la classe dirigeante..

Les "rejetons" se prennent à rêver que leur condition peut changer...

C'est avec une plume joliment maitrisée qu'Olivier Larue nous plonge dans ce royaume dont on perçoit au fil des pages la lente ébullition, les trahisons et la folie qui rattrape les hommes quand ils savent que la fin se rapproche.

Et au beau milieu, l'Impatient qui de par son statut n'en a pas grand chose à faire et expédie les problèmes avec panache et beaucoup d'humour, mais ne s'en montre pas non plus insensible, et pourrait s'avérer - malgré ses tentations -et justifiées! - de planter tout le monde- l'un des seuls espoirs du royaume. 

Une belle épopée, très bien écrite et qui se lira d'une traite. J'attends la suite avec beaucoup d'enthousiasme.

L'auteur s'est également confié que l'univers de ce livre était destiné à être adapté en jeu de rôle.(lien de la petite interview)

A suivre donc très probablement du côté d'Arkhane Asylum Publishing dans les prochaines années!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article