Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Senior Rôliste

Blog sur le JDR et la littérature fantastique d'un rôliste français vivant au Japon

InqEnqIncEnc : une série d'aventures et d'enquêtes obscures en mini poches

Je l'ai déjà mentionné dans d'autres articles, mais le meneur de jeu fait souvent face à une pénurie d'imagination qui entraîne une panne de créativité frustrante. Et c'est dans la lecture bien souvent que se trouve le salut! (le jeu de rôle fait lire, beaucoup même, vous vous en souvenez ?)

Dans ce billet, j'aimerais vous parler des mini séries de Sherdan de Sheratan (dont je vous rappelle l'existence d'un billet sur sa plus grande saga Aventures Arcanes) : InqEnqIncEnc, les Inquiétantes Enquêtes d'Incoming Encounters. 

Denis Hurvoas, un jeune reporter de terrain travaillant "sur le front"dans des pays dangereux - son dernier travail se situant au beau milieu de la Syrie déchirée par la guerre civile- voit sa vie prendre un tournant inattendu le jour où un courrier mystérieux le désigne comme l'un des héritiers d'une "aïeule" jusqu'alors parfaitement inconnue: Eleanor Thruttle. 

Prié par l'auteur du courrier, un notaire américain de Philadelphie, de se présenter dans les plus brefs délais à son étude, Denis Hurvoas se rend sans plus attendre en Amérique rencontrer le sinistre Everett McGill pour apprendre que l'héritage, démesuré, ne pourra -évidemment - être touché qu'après la résolution de 666 enquêtes paranormales...

Un décompte qui a, en vérité, déjà commencé il y a plusieurs années avec...d'autres héritiers, des "cousins" éloignés de Denis des 4 coins du monde travaillant tous dans une agence discrète nichée entre deux immeubles: l'agence Incoming Encounters. Une agence dont les bureaux se vident et se remplissent au rythme d'un turnover élevé: beaucoup d'enquêteurs y laissent leur vie.

C'est sur cette mise en place du décor que Denis Hurvoas se voit impliqué au fil de 7 tomes (le 8ème est sorti récemment) dans des enquêtes de l'étrange où l'agence apparaît être le dernier recours pour ceux qui en sont victimes. Au fil des épisodes, la réalité de Denis Hurvoas va changer du tout au tout, jusqu'à en affecter durablement sa vie familiale.

Une excellente surprise mais également un rafraîchissement pour nos cerveaux en surchauffe: d'un livre à l'autre les histoires diffèrent grandement dans leur genre: une histoire de poltergeist, des sites isolés abritant des technologies aliens, des créatures jamais vues, des rôdeurs dans la nuit, des monstres de folklore prenant vie, et parfois du comique mais sans sombrer dans le piège de l'absurde, le tout écrit joliment dans un style qui nous porte et maintient l'attention du lecteur jusqu'à la dernière page. Et l'on demeure pendu à l'intrigue plus encore lorsque l'on apprend que parmi ces histoires, certaines s'inspirent de faits réels.. 

Le format des livres est un mini poche, la taille d'un livre de poche oui, mais une histoire complète pour chaque épisode s'étalant sur une soixantaine de pages, pour une lecture de moins d'une heure et demie, et ce pour un prix tout à fait correct. (trouvable chez La Compagnie Littéraire)

Un format très agréable notamment - bien que la situation sanitaire ne s'y prête plus - lors d'un trajet en train vers le travail, ou une pause lecture dans la journée qui ne monopolise pas trop de temps et qui nous donne la satisfaction d'avoir fini une histoire du début à la fin dans un temps relativement court.

Sherdan de Sheratan est un vieux briscard du jeu de rôle et l'on retrouve cette "patte" qui permet à tout meneur de jeu chevronné de s'approprier ces livres aisément pour enrichir scénarios et campagnes. Si Netflix devait avoir sa série en "livres", InqEnqIncEnc y trouverait certainement sa place pour les rôlistes en panne d'inspiration!

La fréquence de sorties des livres devrait pouvoir nous satisfaire pendant quelques temps, on se pose néanmoins la question: aurons nous 666 épisodes ?

Du mini, de l'efficace, de l'abordable, une gamme qui s'enrichit à cadence rapide, un livre "snack" à consommer sans modération quand la lassitude passagère de lire un pavé nous ralentit. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article