Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Largo Callahan: Un western spaghetti à la sauce fantastique

Publié le par Senior Rôliste

Fan vétéran des western spaghetti ? D'entrée de jeu c'est cette ambiance à la Sergio Leone qui s'invite dans notre imaginaire à la lecture des premières pages de cette série de deux livres écrite par Michel Robert. Largo Callahan, d'ascendance apache et irlandaise, est un bandit du Far West sévissant au XIXeme siècle du temps de la pacification indienne. 

Largo, avec sa bande de desperados qu'il doit pourvoir en butin, attaque un convoi militaire avec ruse et panache, y vole des armes pour les revendre en contrebande aux révolutionnaires mexicains à la frontière. La vie d'un bandit est d'enchaîner les coups pour s'enrichir suffisamment afin de se construire une vie plus au calme. Tous les ingrédients du bon western s'y retrouvent: bandits sans foi ni loi, un Far West sauvage où pullulent indiens et comancheros à qui s'opposent des Tuniques bleues, Pony Riders, et, de l'autre côté de la frontière, les fédéraux mexicains, Rurales, dont les méthodes et la cruauté n'ont rien à envier aux hors-la-loi. 

C'est l'histoire d'un homme tiraillé par son double héritage. Ayant grandi parmi les Apaches, dont il hérita du sang de sa mère, son père Irlandais fut assassiné par des Tuniques bleues pour une affaire obscure mais qui planta très tôt dans le coeur du jeune apache aux yeux d'azur les graines d'une vengeance féroce. Rejeté des deux côtés de son héritage, Largo choisit la voie du banditisme le soustrayant à toute contrainte sociétaire et raciale, sans oublier lorsque l'occasion le lui permet d'exercer sa vengeance sur ceux qui lui ont causé du tort, comme à ce malheureux capitaine qui avait assisté au meurtre de son père et qui lui tombe fortuitement entre les mains lors d'une attaque. 

Doté de prouesses martiales impressionnantes, tireur rapide et précis et usant du meilleur de ses héritages pour se sortir de situations impossibles, le récit nous renvoie immanquablement aux grands classiques. Tantôt cruel et meurtrier comme la brute Lee Van Cleef, rusé et efficace comme un Clint Eastwood, féroce et résistant comme Eli Wallach, séducteur et trompeur comme un Charles Bronson, c'est le cri à la fois d'un Navajo Joe tueur enragé qui résonne dans nos têtes et l'harmonica d'un vengeur implacable.

Il est accompagné de camarades eux aussi emblématiques des western spaghettis: Rico le mexicain chef en second, vétéran de l'armée mexicaine, Frenchy le français tireur d'élite, Preacher le médecin et cuisinier maniant la machette en psalmodiant des extraits de la Bible, les frères Bass, tricheurs, menteurs et bêtes mais efficacement meurtriers, le Dugh, artificier gallois déjanté, et Yaqui Joe le pisteur indien taciturne. A eux tous, la synergie de leur talent nous emmène sur un tome entier dans des aventures palpitantes et mouvementées, jusqu'au jour où Largo sauve par hasard une comtesse italienne d'une bande de comancheros. 

La comtesse s'avère l'héritière d'une riche et ancienne famille du Vieux monde. Commence alors pour lui et sa bande une série de missions mandatées par celle ci qui vont lui rapporter des richesses d'un montant insoupçonné mais également le confronter à ce qu'un homme terre à terre ne peut concevoir comme réel avant d'en être le témoin.

Le fantastique dans ce livre arrive avec parcimonie, le premier tome en étant quasiment dépourvu, on assiste progressivement au mélange d'un genre western spaghetti avec des courses effrénées à la Indiana Jones, de même qu'un brouillard de doutes, une incertitude grandissante sur la nature de ce qu'ils rencontrent et dont certaines ne trouveront pas encore réponse.

Cette série nous offre également une immersion dans le monde indien, les Apaches, les Comanches, leur particularité culturelles et leur traditions, y compris leur chamanisme, nous présentant à des concepts qui indiquent une recherche authentique et sérieuse, et un opportunité de passer de "l'autre côté" pour voir les choses sur une toute autre perspective et dont Largo se fait le véhicule tiraillé des deux bords. 

Les personnages sont inoubliables, notre bagage cinématographique nous permettant de mettre des trognes aux gens qui nous sont décrits. 

Un récit franc, mouvementé au point de nous faire tourner les pages aussi vite qu'un train sur une montagne russe, d'un érotisme parfois sulfureux, d'une violence implacable, d'une colère et d'une animosité que l'on partage alors que l'auteur nous invite à nous mettre dans la peau d'un Largo qui devient le bourreau de ses injustices subies dans le passé.

Le thème de la vengeance est un dénominateur commun à nombre d'histoires dans le Far West, et Largo Callahan ne fait pas exception en servant de base à la mise en place d'une dimension fantastique qui va grossissant au fil des pages. Force est d'admettre qu'on ne se lasse pas du genre! 

Une série très divertissante, facile à lire, qui nourrira l'imagination de n'importe quel maître de jeu qui souhaite se plonger dans un cadre du Far West, un Tecumah Gulch, voire un Deadlands!

Commenter cet article