Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Senior Rôliste

Blog sur le JDR et la littérature fantastique d'un rôliste français vivant au Japon

Paranoïa: l'Ordinateur est votre ami.

Vous êtes citoyen du Complexe Alpha. Un complexe géré intégralement par une Intelligence Artificielle ultra performante nommée l'Ordinateur. Vous êtes ce que l'on appelle un "Clarificateur", un citoyen dont l'objectif est de, bien entendu, "aider" votre meilleur ami: l'Ordinateur, et de purifier le complexe de tous les traîtres qui menacent l'intégrité du complexe.

Et de traîtres il y en a légion: est considéré comme traître tout citoyen qui se rendra coupable des actes hautement répréhensibles tels que: faire partie d'une secte, être un mutant doté de pouvoirs, dire du mal de l'Ordinateur (OH!), ne pas être heureux (OOH!), ne pas agir conformément aux ordres de l'Ordinateur, être dénoncé par un autre citoyen comme étant un traître avec un taux de certitude de plus de 90%, voire montrer des signes d'intelligence supérieure à l'Ordinateur.

Il vous reviendra de survivre dans ce complexe paradisiaque qui protège le reste de l'humanité de l'extérieur hostile, rendu inhabitable par un cataclysme dont seul l'Ordinateur a connaissance, et sur lequel poser des questions est un acte de trahison. Pour cela, il vous faudra grimper les échelons de la société Alpha, et vous commencerez juste au dessus du plus bas des grades: le niveau rouge et..7 clones, car la durée de vie dans Paranoïa est courte, mais l'Ordinateur l'a prévu, vous avez des clones tout prêts pour vous remplacer! Merci qui ?

Armé de votre pistolet laser et de votre salopette rouge assortie, l'Ordinateur va avoir de grands projets pour vous; des projets qui rendront le complexe Alpha encore plus merveilleux, mais surtout vous aurez l'opportunité de faire plaisir à votre meilleur ami, et de vivre pleinement dans la joie et la félicité, car c'est un devoir, citoyen, ne vous y trompez pas. 

Voici donc Paranoïa, un jeu de rôle né dans les années 80 et qui dépeint un monde à l'humour noir et grinçant, moquant ouvertement à l'extrême, dans une parodie dystopique, les régimes totalitaires où la paranoïa est omniprésente. Ici, nous sommes donc dans le futur où les hommes ont organisé les cités en mégapoles gargantuesques, gérées intégralement par une intelligence artificielle, l'Ordinateur.

Mais un cataclysme dont on ne connaît ni l'origine ni les effets, a conduit l'Ordinateur a fermé hermétiquement la ville pour la préserver. L'humanité, depuis, survit dans l'isolation du complexe géant. Pardon.. survivre n'est pas approprié, je voulais dire l'humanité vit dans le meilleur des mondes. 

Le concept du jeu est simple: les joueurs, les "clarificateurs", recevront des missions à exécuter, souvent partir à la recherche de cellules de traîtres ou l'enquête de phénomènes incongrus qui ont attiré l'attention de l'Ordinateur. Ils devront se montrer prudents ceci dit, les traîtres sont partout, peut être même parmi les membres de votre équipe..

Et puis il y a l'Ordinateur. On ne le répètera jamais assez, l'Ordinateur est votre ami oui, mais il est également une entité omnisciente et omnipotente, qui pourra se manifester dans votre cortex cérébral pour vous demander des comptes au cas où vous auriez tenu des propos répréhensibles, ou vous assignez à d'autres missions avec effet immédiat, sous peine d'être envoyé au recyclage séance tenante. 

Un exemple de ce à quoi pourrait ressembler l'intervention de l'Ordinateur:

Ordinateur: Des rapports établissent la présence de terroristes dans votre secteur citoyen! En êtes vous le responsable ?

Citoyen: Non, non, non absolument pas!

Ordinateur: Vous reconnaissez donc la présence de terroristes, mais vous n'avez encore rien entrepris pour les arrêter ?

Citoyen:C'est exact!

Ordinateur: Etes vous insatisfait de l'équipement hautement performant qui vous a été confié citoyen ?

Citoyen:Pas du tout, cher ami Ordinateur, j'en suis très content!

Ordinateur: Vous reconnaissez la présence de terroristes, et malgré le fait que vous soyez satisfait de votre équipement, vous n'avez rien fait pour les stopper, quelle en est la raison ? Les probabilités officielles indiquent que le problème aurait déjà du être résolu.

Citoyen: nous avons rencontré quelques problèmes et..

Ordinateur: Quand avez vous commencé à croire que vos estimations quant au temps nécessaire pour éliminer les terroristes étaient plus juste que les estimations officielles ?

Attention, mal répondre à l'Ordinateur peut être un signe de trahison...

L'Ordinateur vous voit

Cette édition de Paranoïa est la dernière mouture sortie des éditions Mongoose Publishing d'outre Manche. Doté d'un système relativement simple, l'accent est clairement mis sur la volonté de créer une ambiance où les joueurs se méfient les uns des autres.

La première étape sera la création du personnage via un système original qui sèmera les premières graines de la discorde.

Doté de 4 attributs, chacun disposant de 4 compétences associées, le personnage est créé par l'attribution des scores de compétences à tour de rôle. Par exemple: le joueur à la droite (ou la gauche) du meneur doit choisir la compétence qui sera à 1 dans la première colonne, une fois fait, le voisin à côté du joueur dans le sens horaire obtiendra un -1 dans la même compétence. Vous voyez où cela peut aller dès le premier tour avec des joueurs qui auront compris l'astuce et ainsi de suite.

Une fois toutes les cases compétences remplies, chaque colonne est additionnée et on obtient le score de chaque attribut. 

Puis on s'échange les fiches, et les joueurs peuvent changer l'ordre des scores -pourtant stratégiquement choisis par leur camarade! - dans chaque colonne de compétences de leur coreligionnaire, et la lui rendre dans son nouveau format! Cela s'appelle créer des liens forts entre joueurs.

Les cartes actions

Le jeu se joue avec des dés de 6, dont un correspondant au dé de l'Ordinateur qui, lorsque sort son oeil omniscient, le fera intervenir durant l'action à la discrétion du meneur.

Un jet lors d'une action spécifique se compose d'un attribut et d'une compétence associée dont le total donnera le nombre de dés à lancer. Il faut ensuite obtenir un certain nombre de réussites (en tirant des 6) selon la difficulté de l'action pour la réaliser avec succès.

Le jeu introduit également un système de cartes, qui sera à utiliser lors des scènes de combat, et qui rajoute une dose supplémentaire de crêpage de chignon. Avant un combat, chaque joueur reçoit des cartes d'actions - en plus des cartes équipements qu'il recevra de l'Ordinateur en début de séance - et qui, selon les cartes utilisées, définissent l'ordre dans lequel les joueurs agissent.

Les cartes sont également porteuses d'effets spécifiques que le joueur pourra utiliser lors de son tour.

Lors du tour de table, le meneur commence un décompte  qui va en augmentant et qui correspond au chiffre du tour auquel le joueur peut agir. Les joueurs, avant cela, choisissent la carte qu'ils joueront et la placent face cachée sur la table - leur permettant de tricher pour commencer avant les autres (OH!) , sous condition qu'un autre joueur ne les expose pas en contestant leur prétentions, sous peine de..vous verrez bien!

Le système de cartes est ingénieux et rajoute une dimension intéressante où l'on peut en venir à des bagarres de chiffonniers comparables à un UNO, et où les revanches se manifesteront par des dénonciations calomnieuses à l'Ordinateur, ou la pulvérisation du joueur concurrent sans autre forme de procès, tous les coups, et surtout les coups bas, sont permis!

En revanche pour transcrire ce système à la table digitale, c'est une autre paire de manche, ce qui explique que je n'ai pas encore pu faire tester ce jeu.

Pour le chouchou de l'Ordinateur

On a donc, avec Paranoïa, un jeu qui nous permet de sortir un peu des sentiers battus, de mettre une pause dans de longues campagnes d'autre jeux, pour se faire plaisir avec un one shot dont le système et le concept sont très facilement assimilable pour une mise en route rapide. Le jeu se veut burlesque, complètement à coté de la plaque et, en tant que futur meneur de ce jeu, je conçois à l'avance le grand plaisir que j'aurais à incarner l'Ordinateur pour torturer mes joueurs. Mais en tout bien tout honneur, car, rappelons le une troisième fois, encore, l'Ordinateur est votre MEILLEUR AMI. C'est un ordre.

Disponible uniquement en anglais pour l'heure sur le site de Mongoose Publishing directement.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article